Le « shaping »

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

 

Qu’est-ce que c’est que le « shaping »? (façonnage de comportement)

Le shaping est une technique qui permet de construire un nouveau comportement ou d’améliorer un comportement existant par étapes, par l’utilisation d’un « marqueur » (clicker) et des renforçateurs (récompenses) sans jamais leurrer ni inciter physiquement d’une quelconque manière.

dreamstime_m_29424615

Vous pensez que c’est nouveau pour vous? et, pourtant, nous faisons du shaping au quotidien sans le savoir. L’apprentissage de n’importe quelle nouvelle compétence, que ce soit l’utilisation d’un clavier d’ordinateur ou une tâche hyper-complexe, implique le façonnage. Le shaping utilise la capacité d’apprentissage de tous les êtres vivants par le biais de l’exploration et de l’expérimentation.

Dans un travail de « shaping » – aussitôt que l’animal propose un comportement, nous allons renforcer (donc cliquer et récompenser) certaines apparitions du dit comportement mais pas d’autres – en sélectionnant les tentatives plus franches et évidentes et en laissant passer les plus timides ou les plus approximatives.

Un processus qui produit – et doit impérativement produire – un rythme de renforcement très élevé : pas moins de dix clicks (et donc récompenses) par minute au minimum – ce qui garantit de garder l’animal dans un état d’esprit propice au succès.

Quand nous travaillons en « shaping » – nous changeons constamment ce que nous cliquons, par petits pas successifs. C’est ce qu’on appelle « augmenter les critères » – nous augmenterons ces critères (comme « plus rapide » ou « plus haut ») – UN SEUL A LA FOIS. Nous aurons à cœur de faire des avancées suffisamment modestes pour que notre rythme de renforcement ne baisse pas (s’il baisse, se poser la question de la difficulté du critère sélectionné).

Le shaping est une merveilleuse manière d’aborder l’apprentissage :

- C’est efficace et productif dans le développement d’un nouveau comportement

- Il garde « l’élève » (animal) intéressé et avide d’apprendre

- Il débouche en des comportements qui sont solidement acquis et plus permanents que ceux que l’on apprend par le leurre ou la coercition

- Il permet de travailler des comportements qui sont très difficiles à obtenir par d’autres approches

- Il crée l’empathie avec l’animal – il permet et demande de rester attentif aux émotions de l’animal (voilà pourquoi, travailler en shaping avec une espèce dont on ne sait rien est pratiquement impossible. Pour nous, travaillant avec les chiens, il implique de savoir parfaitement « lire » son chien).

Le processus du shaping fait passer l’animal du rôle de « récipient passif d’information » à celui de membre actif d’un duo en apprentissage.