Pavlov se retourne dans sa tombe… merci TF1

evidence

Partager ou ne pas partager ce sujet sur des prétendus dresseurs de chiens diffusé à une heure de grande écoute par une chaîne de grande écoute, TF1 pour ne pas la nommer ? (cliquer sur la phrase si vous souhaitez visionner). 

Se dire raisonnablement que c’est quand même la chaîne de « Secret Story » autres trucs profondément affligeants du même style après tout…. pour quoi faire au fond?

Rallier aisément l’opinion de tous les vrais professionnels et se faire trucider par tous les autres (bien plus nombreux, par définition puisque la profession d’éducateur canin est la moins réglementée qui soit), à quoi bon ?

Si vous suivez mon blog, je doute fortement que vous fassiez partie de ceux qui cautionnent ce type de show bon marché – mais, dans ce cas précis, illusoire d’avoir peur de «faire de la publicité à» (chaîne de grande écoute, heure de grande écoute), le mal est fait et ignorer ne fait pas disparaître, au contraire – on leur laisse toute la place.

Même si on sera, inévitablement, renvoyés au point Godwin de toute tentative de réflexion – celui du célèbre « monde des Bisounours », l’arme fatale des manipulateurs-réducteurs, nous pouvons encore choisir d’avoir une voix, plutôt que de devenir l’écho de la pensée paresseuse ambiante (genre TF1).

fuck-bisounours

Au delà de la consternation immédiate qui vous gagne dès les premières secondes du sujet en question, par un ordre confus, incompris d’un apprentissage clairement non maîtrisé par le chien qui doit « se coucher » sur une couverture, le ton est donné dès l’apparition de la dame « qui a fait une formation de 4 mois ouverte à tous » et qui balance un coup de genou au chien au premier contact – le ton est donné et Pavlov se retourne en gémissant dans sa tombe  😥

pavlov

Notons au passage qu’on monte en puissance, débutant par une femme et ses cas relativement susceptibles de susciter une peur qui fait recette, à un homme, ancien para aux allures de Musclor, bardé de kevlar « le même matériau dont on fait les gilets pare-balles », qui s’avance vers un chien mort de trouille avec son allure de Cesar Millan made in France (qui confirme puissamment au chien qu’il y a vraiment de quoi avoir peur).

Le concept transmis est un concept très dans l’air du temps : celui de la peur, le plus merveilleux outil de manipulation qui existe (nos politiciens les plus démagogiques ne s’y trompent pas et cultivent le terreau très fertile de cette émotion si légitime dans un but de contrôle des populations qui s’est déjà montré d’une redoutable efficacité, cf. l’Histoire).

fear

Le Cane Corso a mordu, le Dogue Argentin « dont la mâchoire est une des plus puissantes au monde » (sic bis)  – cela met les propriétaires dans un état d’esprit propice à leur faire gober et accepter littéralement n’importe quoi et surtout des pratiques violentes et agressives sur des chiens qui sont, pourtant, importants pour eux et auxquels ils tiennent de toute évidence (ils cherchent de l’aide après tout et ils sont donc dans une démarche positive).

A l’inutile et improductive brutalité de l’approche, on oppose, de temps en temps, quelques tapes bien viriles sur le chien, des « caresses » très appuyées et fort inquiétantes sur leur crâne (endroit moins opportun possible pour caresser un chien) et même un « crachat » amical, dont on nous explique la portée éthologique complètement inédite.

wtf

C’est qu’on n’est pas des brutes hein ?  🙄

Les chiens mis en scène par ce reportage nous offrent un florilège de manifestations de peur, de stress intense, d’anxiété auxquelles on ajoute, en mesure « éducative » la douleur et la peur…. chacun sait que de recevoir une bonne dérouillée quand on a peur aide très efficacement à évoluer vers une émotion plus agréable  🙄

Tant d’ignorance de l’apprentissage est profondément confondante et, comme aucun organisme ne peut rester dans un état de stress extrême éternellement, on voit le chien «dompté » (sic encore) au bout d’un temps indéterminé (plusieurs heures de tournage pour quelques minutes effectives de montage).

D’ailleurs les seuls cas où Robocop s’est vautré, nous dit-on, étaient « des chiens qui avaient des tares génétiques dues à la consanguinité » (fin de l’histoire).

Au revoir merci, et si les propriétaires n’arrivent pas à reproduire ce schéma de leur côté, la faute leur incombe et la culpabilité de l’échec programmé également…. puisque le dresseur y est arrivé, c’est que c’est possible, CQFD.

S’ouvre dès lors devant ces chiens (et ces propriétaires) un futur de pendaisons, secousses, colliers étrangleurs (parce qu’il faut une force physique qui n’est pas à la portée de tous pour dégommer un chien efficacement avec un collier plat, tout le monde n’est pas Musclor), à piques, à pointes, à électricité, coups de genoux, coups dans l’aine, intimidations diverses et variées, soigneusement reliées aux précédents qui assiéront peut-être notre « supériorité » indiscutable sur ces animaux que nous appelons « le meilleur ami de l’homme ».

Si cette option ne vous enchante pas (et, accessoirement, si vous ne souhaitez pas vous faire mordre ou voir vos enfants se faire mordre), faites appel à un vrai éducateur.

octobre 17, 2016

0 réponses sur "Pavlov se retourne dans sa tombe... merci TF1"

Laisser un message

©Magic Clicker. Tous droits réservés. Conception AlaiseNet
X